27/04/2009

Communiqué de presse

Invitexpodef_p

 

ICI et LÀ
Une expo pour faire le grand écart

Si Rixensart compte, on le sait, un grand nombre d’artistes plasticiens, force est de constater qu’il y a ici et là, dans cette contrée verdoyante et vallonnée, des « nids d’artistes », des gisements de créateurs que la célèbre Randonnée d’artistes de Rixensart a, par exemple, déjà mis en lumière précédemment.

Cette année, une petite vingtaine d’artistes répartis sur deux rues bien distinctes, ici et là, ont décidé de faire parler d’eux avec de nouvelles œuvres et un nouveau concept d’exposition : une rue à Rosières et une autre à Rixensart - Bourgeois, éloignées de 3 kilomètres, mais réunies par une même énergie créatrice. 17 artistes (peintres, sculpteur métallin, illustratrice, dessinateur de BD, céramistes, sculpteur, photographe, graveur…) dans seulement 4 maisons : on aura rarement vu une telle concentration !

Préparez donc vos yeux (pour le choc visuel) et vos agendas (pour être sûrs de ne pas manquer l’événement) :

L’expo aura lieu en présence des artistes les 23 et 24 mai, puis les 30 et 31 mai de 14h à 19h. Pour les adeptes des vernissages, notez le jeudi 21 mai (à 18h), date du vernissage à Bourgeois, et le vendredi 22 (à 18h), date du vernissage à Rosières. Décrochage le lundi 1er juin de 16h à 19h.

Côté Rosières (Avenue Privée, 6 et 10), vous pourrez voir :
Thierry Bouüaert (BD), Véro Colombe (peinture), Jenny De Reuse (peinture), Robin Happé (peinture), Nadine Le Brun (céramique au raku), Cécile Minot (illustration), Luc Van Massenhove (sculpture métalline) et Michel Vranckx (sculpture au raku et bronze).

Côté Rixensart – Bourgeois (Rue Dyna Beumer, 1 et 3), il y aura :
Kevin Britte (dessin), Cat Deneufbourg (peinture), Catho Hensmans (petites choses), Alain Hubinont (céramique), Benoi Lacroix (peinture narrative), Antoinette Smars (peinture), Emilienne Tempels (photo, installations), Joséphine Tempels (petites choses), Jean-Michel Uyttersprot (gravure).

Pour plus d’infos, cliquez sur les mailbox ici à gauche, parcourez ce blog, ou encore contactez Michel Vranckx
ou Benoi Lacroix

18:57 Écrit par BENOI dans édition 2009, presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bd, expo, art, peinture, sculpture, gravure |  Facebook |

15/04/2009

CECILE MINOT

 

portrait

 

 

ORIGINES:

Née à Bruxelles en juin 1966, j'ai fait des études secondaires artistiques et ensuite un graduat à Saint Luc-Bruxelles, section illustration.
Je suis prof de dessin dans l'enseignement secondaire et animatrice d'ateliers (très) créatifs pour adultes (légèrement) déjantés, aux ateliers du léz'ARTS à Genappe.
 
TECHNIQUE:

Au départ, il y a toujours du dessin et puis après... tout ce qui me tombe sous la patte!
 
HISTOIRE:

Il y a à peu près deux ans, j'ai perdu mon chemin d'artiste, comme ça, comme on éteint la lumière: Clic! et il fait noir.
Depuis lors, j'avance à tâtons dans le désert. Il me restait des mots dont jusqu'ici je n'avais pas fait grand chose. Ils dormaient en quelque sorte. Alors je les ai secoués un peu et depuis quelques mois je m'appuie sur eux  pour avancer.
Croyez-moi si vous voulez: je ne sais absolument pas s'ils mènent quelquepart!
 
*C'est le titre générique des travaux que j'exposerai ici & là.

 

24

 

 

 

 


3

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cécile MINOT,

8 rue Félicien TUBIERMONT

1472 VIEUX GENAPPE

Tel: O475 39 44 27

Adresse mail: cecile.minot@gmail.com

 

 

Site internet: cecileminot.be


 

 

 

 

23:37 Écrit par Michel Vranckx dans édition 2009, présentation d'artiste | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

12/04/2009

Luc Van Massenhove


image001

 

 

 

 

 

 

 

 

Il aime les premières danses folk où tout le monde s’y perd, les petites maisons au fond des Ardennes, les soirées où on philosophe à 2 balles, regarder des Buster Keaton avec les enfants, les expériences culinaires risquées, les cheveux au vent sur une Savage 650, s’endormir dans des draps qui sentent le Persil, rencontrer des gens qui ont du soleil dans la tête, courir dans les bois avec des baskets neuves et essayer d’imiter Charlie Winston et Amy Mac Donald parce que ça pêche.

Sculpteur "métallin", passionné de courbes et de vague utilité, je fus pris par le feu et l’acier à 14 ans, au détour de la contre aile d’une Déesse. L’effet de la flamme sur la tôle galbée m’avait troublé. Par quel miracle cette matière dure et froide peut-elle susciter une émotion ? Est-ce parce que nous avons du fer dans notre corps ? Comment arrive-t-on à ressentir de la tendresse en regardant un bout de métal ? Peut-être simplement parce que l’on attribue à la matière des qualités humaines et qu’elle est le reflet de nos désirs et de nos rêves.

 «  L’acier met sa force au service de l’élégance,  il peut être rigoureux ou sensuel , la tôle de cuivre ouvragée et mise à nu joue très vite avec la lumière, elle offre mille reflets dans lesquels le regard se perd. »

C’est vrai que j’ai parfois l’impression que tout le monde est là, brillant, profond, simple et beau, comme une chanson de Luis Armstrong.


image003


 

image006

 

 

image005

 

 

 

image008

 



image007image004

04/04/2009

NADINE LE BRUN

 

Nadine.L

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis née à Tournai. Je rejoins la terre brabançonne en 1970. Je m'inscris dans un atelier de céramique et aussitôt, c'est le coup de foudre ! Je me présente à l'Académie des Beaux-Arts de Wavre dont je sors sept ans plus tard, diplômée en céramique. Pour mes premières expos (plats, vases, jarres, etc...), je m'inspire de la Provence, d'oû je rapporte les pigments. Continuant à rechercher la création de céramiques de plus en plus élaborées, j'en arrive à utiliser la technique du RAKU (méthode ancestrale extrême-orientale). Chaque céramique, réalisée à la main, est unique et est un grand moment d'émotion pour moi.  Les ocres, les pigments, les oxydes, les émaux, les engobes et les caprices du feu et sa magie, font parfois naître l'oeuvre tant désirée.

Photo 026BIS

Nadine001Nadine02Nadine3

19:10 Écrit par Michel Vranckx dans édition 2009, présentation d'artiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/04/2009

Benoi Lacroix

portrait_4833pJe viens d’un pays sans limite, où les montagnes touchent les nuages, où les poissons parlent et les humains font des bulles, un pays brillant et coloré.

On y raconte des histoires en roulant des grands yeux, en utilisant sa voix magique (Oui, celle qui fait naître les histoires). J’ai emporté dans mes bagages le goût de la découverte, du temps présent, de l’« être là », l’envie de m’asseoir par terre, tout petit dans la forêt des géants et d’ouvrir mon sac à malice.
Dans mon sac, des pastels, des pinceaux, des crayons, mais aussi des idées et des histoires.

Ce pays, vous y étiez aussi un jour, c’est celui où l’on voit à hauteur d’enfant, où l’imaginaire colore tous les instants. Comme les enfants, je me nourris avec les yeux, je traque, je capte les parcelles de lumière, les mouvements, pour en faire des histoires. Mon parcours est un chemin buissonnier, plein de surprises et d’expériences.

Vent-majeur-case5:11

Oui, je viens du monde de la BD, de l'illustration, et je raffole de scénario, de story board de cinéma, de croquis de modèle vivant et de paysage. Mon CV doit se trouver quelque part sur mon site web. J'aime que les expos auxquelles je participe soient toujours différentes. L'année passée, je peignais des choucas avec Cat Deneufbourg. Cette année, je m'inspirerai, comme (et avec) elle de photos détériorées (voir ci-dessous), qui seront la base de peintures narratives inspirées par les textes de Fauque et Bashung.


 

Bash-23-2p

"Personne n'est vainqueur, les proies les prédateurs". peinture: © Benoi Lacroix 2009

 Cat Deneufbourg et Benoi Lacroix: Textes Ile et Elle

Nous voguons entre les lignes

Textes-muses ou livres-refuges

Paroles-dérives ou ailes disertes

Ces paroles qui nous inspirent,

Nous voulons leur rendre hommage:

Les textes de Richard Borhinger, reniflés et clashés par Cat,

Les textes de Fauque et Bashung, malaxés, consumés sur place par Benoi,

sur textile déchiré, textuellement.